B i o g r a p h ie

Philippe Malhaire (1983-) est titulaire de l’Agrégation de Musique et d’un Doctorat en Musique et Musicologie de la Sorbonne Université. Il est actuellement directeur de la collection Musiques en question(s) publiée chez L’Harmattan et corédacteur en chef (avec Anthony Girard) de la revue annuelle Pour les sonorités opposées – esthétique et analyse musicales des vingtième et vingt-et-unième siècles. Chercheur associé au CRULH (Centre de Recherche Universitaire Lorrain d'Histoire), il dispense des cours à l’Université de Lorraine (Metz). Spécialisé dans la modernité et la postmodernité musicales, il est un théoricien reconnu dans le domaine de la polytonalité, étant l’auteur de nombreuses publications sur le sujet.

Les œuvres de Philippe Malhaire laissent transparaître une personnalité musicale d’une extrême sensibilité, portée par une grande fermeté de pensée et animée par un profond idéal. Il est de ces compositeurs aujourd’hui conscients de la nécessité d’écrire en se fondant sur l’ensemble des acquis de la musique savante, intégrant ainsi au sein d’un discours moderne d’incontestables richesses contrapuntiques et harmoniques héritées de la tradition : la nouveauté à tout prix est pour lui un concept dépassé.

© 2017 Renaud Bouré

« Une œuvre n’est pas "nouvelle" parce qu’elle réinvente systématiquement le langage musical, ou parce qu’elle remet en cause les possibilités perceptives du cerveau humain. Une œuvre est réellement "nouvelle" lorsque son auteur conçoit l’ouvrage avec honnêteté et application, permettant ainsi à sa personnalité unique, fruit de son époque, de son éducation et de ses choix esthétiques, de s’exprimer musicalement dans le but de faire vivre une émotion qui, fatalement, n’existait pas sous cette forme précise. C’est cela la véritable "nouveauté" : sous cette forme, elle est éternelle ».

Philippe Malhaire, Pour les sonorités opposées, 2017, p. 100.

© 2019, Philippe Malhaire